Le détartrage est le soin dentaire de base le plus couramment pratiqué.

Le chirurgien-dentiste le retire à l’aide d’un appareil à ultra-son (dans la majorité des cas) ou par « grattage » (à l’aide de curettes parodontales).

Une autre alternative est la technique du sablage ou aéro-polissage. Elle consiste en un jet d’eau chargé de fines particules de carbonate de calcium ou de glycine. Ce dernier est ainsi projeté directement sur les dents par l’intermédiaire d’une buse.

Cette méthode est totalement indolore, elle sert particulièrement à éliminer les tâches de couleur sur les dents.

Il se déroule en 2 étapes :


-Détartrage supra-gingival (au-dessus de la gencive).

Élimination du tartre visible sur les dents.


Détartrage sous-gingival (sous la gencive).

Élimination du tartre qui n’est pas visible, qui s’est formé sur la dent à l’intérieur du sulcus ou des poches parodontales. C’est ce tartre qui est le plus nocif pour les dents.

PRENDRE RDV

Le détartrage est le soin dentaire de base le plus couramment pratiqué.

Le détartrage se poursuit ensuite par le passage d’un fil dentaire ou à la brossette interdentaire permettant le détartrage interstitiel. Quel que soit le moyen utilisé durant le soin, il se termine par un polissage réalisé à l’aide d’une brossette et d’une pâte à polir. Son objectif : soigner les parois des dents agressées par le détartrage et également enlever les dernières tâches et rugosités.